Lectures à haute voix

Nous proposons, au sein du laboratoire théâtral « Le Grand Courbe », un format simple de spectacles-lectures à haute voix, afin de faire vivre et de partager de beaux textes de la littérature.

LE PRINCIPE 

Deux envies fondent le projet. D’une part, il y a celle de renouer avec la pratique ancestrale de la lecture à voix haute parce qu’elle ouvre un espace de partage des textes, un collectif d’écoute. D’autre part, il y a celle de faire résonner la vitalité des textes dits « classiques », de les revendiquer comme des éclaireurs d’existences aujourd’hui encore et plus que jamais peut-être, l’envie de les offrir comme émotions et matières à penser concrètes, présentes, réelles. 

LA FORME

Dans une durée de 45 minutes à une heure environ, nous mettons en voix une œuvre choisie en alternant extraits lus et narration, afin de permettre une sorte de « traversée du texte ». Un court temps d’échanges autour de l’œuvre, de son auteur, de son contexte et de ses échos actuels est possible ensuite, pour donner à chacun.e l’occasion d’enrichir sa réception de celles des autres.

LES TEXTES

La première adaptation est celle du roman La Religieuse de Denis Diderot, publié en 1796. Deux dates à Annecy : samedi 2 mars à 20h, espace Yvette Martinet ; samedi 30 mars à 19h30, librairie-café Antiope.

En projet : la nouvelle La Princesse de Montpensier de Mme de Lafayette, publiée en 1662.